Notre Dame des Landes pourquoi c’est (quasi) gagné !

nddl-arret-projet-acipa-nantesDans le petit milieu, tout le monde en parle et le sait déjà…

Le projet de Notre Dame des Landes n’ a aujourd’hui presque plus aucune chance de voir le jour.

Revenons sur les derniers faits :

- l’élue Eelv Pascale Chiron s’est rattachée à la liste P.S de Johanna Rolland aux dernières municipales en échange d’un accord notamment sur Notre Dame des Landes . Johonna Rolland s’est engagée à ne pas commencer les travaux avant la fin de tous les recours juridiques en cours. L’idée est de gagner le maximum de temps pour faire pourrir le projet. Plus le temps passe, plus le projet s’embourbe.

- Jean Marc Ayrault, qui souhaitait absolument cet aéroport a perdu ses fonctions de premier ministre. Il ne peut donc plus soutenir le projet.

- Johanna Rolland à viré Gilles Retière de la présidence de Nantes Metropole pour prendre les pleins pouvoirs. Gille Retière était un fervent défenseur de la construction de l’aéroport Grand Ouest.

- Johanna Rolland , personne très intelligente, a donné l’ordre à ses troupes de toujours éviter le sujet Notre Dame des Landes pendant la campagne des municipales. Johanna Rolland ne veut pas y laisser sa popularité car elle désire être Maire pour les 30 prochaines années. En conséquence, elle ne va pas se jeter corps et âme, dès son arriver au pouvoir dans un bourbier impopulaire.

ayraultport-nantes-acipa- Le Prefet, sentant le vent tourner car le projet ne se fera plus, ne sera donc pas parachuté vers un poste en or chez Vinci afin de le remercier pour ses services rendus. Il vient donc de faire le choix d’une promotion à la cours des comptes pour sortir de ses fonctions au bon moment et par le haut car la chronique de l’échec de Notre Dame des Landes était annoncée.

- Le 17 avril dernier, la Commission Européenne a envoyé, une mise en demeure aux autorités françaises, « première étape d’une procédure d’infraction »  selon Jo Hennon, porte-parole du commissaire européen à l’environnement. Bruxelles s’interroge sur « l’absence de certaines évaluations d’impact environnemental, qui doivent notamment faire figurer les effets notables probables sur l’environnement, y compris les effets secondaires et cumulatifs ».  Ce qui n’arrange pas les partisans et supporters du projet.

- Enfin, ljacques-auxiette-pub-region-oui-mariage-non-decoupee remaniement des régions annoncé par Francois Hollande sonne la mort du projet de l’aéroport. En effet Les Pays de Loire ont toutes les chances d’exploser et d’être découpés. La Loire Atlantique sera rattachée à la Bretagne comme elle l’était avant la seconde guerre mondiale. Cela aura pour conséquence un arret du projet car la région bretagne a toujours été contre. C’est pourquoi Jacques Auxiete, président des Pays de Loire commence à prendre peur, pour son poste qui va sauter et pour l’aéroport qu’il défend bec et ongles (pour avoir son poste en or chez Vinci). Paniqué, il s’est payé des pages de pub à 300 000 euros sur le dos du contribuable pour communiquer sur le sauvetage de sa région. Il a même été chercher Ségolene Royal pour militer sur une fusion avec la région Poitou Charente ce qui lui donnerait plus de chances de sauver son projet d’aéroport…

Demandez à vos amis à vos amis du petit milieu, ils confirmeront.

Quoi qu’il en soit, il est important de maintenir la pression et d’être à la manif de 5 et 6 juillet, et de s’assurer qu’elle soit pacifiste.

Cette entrée, publiée dans Nantes Politique, est taguée , , , , . Bookmarquez ce permalien.

6 réponses à Notre Dame des Landes pourquoi c’est (quasi) gagné !

  1. Val K. dit :

    Concernant les 5 et 6 juillet, inutile de flipper : ce sont des concerts, des débats, des festivités entre militant-e-s à Notre-Dame-des-Landes : aucun risque de débordement en dehors du soleil ou de la pluie ;)

  2. Alex Andra dit :

    Bonjour,
    Merci pour cette synthétique présentation qui fait du bien à lire !
    Juste un autre argument dans le cas (improbable mais on ne sait jamais) d’un rattachement de la Loire Atlantique à une région Poitou-Charente (+Vendée) : les vendéens sont contre NDDL : ils n’ont pas du tout envie d’être privés de la proximité et des emplois de Nantes-Atlantique.

  3. Pingback: Notre Dame des Landes pourquoi c’est (quasi) gagné ! « AIRNEWS.FR

  4. DECLAIS Liza dit :

    Aaaaah … On commence à se sentir mieux, mais ne baissons pas la garde et Vive la Bretagne !

  5. gerald dit :

    Johanna Roland a soutenu le projet en octobre-novembre en réaffirmant son soutien, cf Nantes Passion. De plus le jour même de son intronisation, puis l’après-midi à l’inauguration de la foire de Nantes, elle a réitéré son soutien (cf OF du lendemain), deux jours après une tribune du club des trente, dans O-F, pour le projet… Donc tu repasseras pour la "trés intelligente" Johanna qui veut surtout ne pas effrayer les gros capitalistes bretons qui veulent une métropole de l’ouest…
    Pour le découpage, c’est pas ça, de plus la région Bretagne a financé le syndicat chargé de mener les travaux!…
    Pour le préfet, effectivement le parachute doré devait le faire saliver, mais après son collègue qui pantoufle déjà dans la place, la ficelle était un peu usée! Fallait autre chose, et puis pourquoi ne pas mettre à sa place le préfet de Toulouse, celui qui a déjà enterré un projet similaire, pour en soutenir un autre, sur la base du "préfet objectif", qui dit non ou oui,selon les cas….
    Bref,c pa gagné tout à fait

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s